Du 25 au 29 octobre 2021 – Université Laval

Cette école internationale d’automne en levés hydrographiques, qui en est à sa deuxième édition, offre aux participants une expérience de formation unique, multidisciplinaire, en étroite interaction avec des scientifiques de haut niveau, des professionnels et intervenants du milieu hydrographique et maritime dans un cadre technologique de pointe. Les participants auront l’occasion d’approfondir leurs connaissances et développer leurs compétences au moyen de cours, de travaux pratiques, de conférences et d’activités leur permettant de vivre l’expérience de levés à bord d’un navire hydrographique.

Cette école internationale d’automne s’inscrit dans le cadre du Réseau Canadien de Recherche et d’Enseignement en Hydrographie (RéCREH). Elle sera bilingue (français, anglais) et en mode hybride (sur le campus de l’Université Laval et en ligne).

Les inscriptions débuteront en septembre 2021.

Les changements climatiques sont l’un des enjeux environnementaux et sociaux les plus importants du 21e siècle. Les conséquences de ceux-ci sur la santé humaine et l’économie pourraient nettement dépasser celles de la COVID-19. Pour faire face aux risques …

Le projet de recherche présenté dans le cadre de ce webinaire s’intéresse à la segmentation et à la classification des dunes sous-marines dans le Fleuve Saint-Laurent. Ce dernier étant un environnement très dynamique, la compréhension des dunes et de leur évolution spatio-temporelle contribuent directement à la sécurisation des voies navigables.

Le prochain webinaire aura lieu le 18 février et il sera question de l’intégration du numérique au sein des opérations forestières.

Le prochain webinaire aura lieu ce jeudi 21 janvier. Ce sera l’occasion pour Philippe Blais de nous présenter les résultats de ses travaux de maîtrise.

Le 10 décembre prochain, soyez des nôtres pour un webinaire portant sur l’utilisation du LIDAR embarquée sur drone en milieu forestier.

Cette présentation décortiquera la méthodologie et les résultats de calibrage de multiples capteurs installés sur une motomarine adaptée à la navigation dans les eaux froides et peu profondes et un véhicule tout terrain (VTT) pouvant se déplacer sur des banquises.

Dans un contexte de capture de la réalité couplée à l’intelligence artificielle, la présentation s’intéresse au potentiel de recherche passionnant de traitements avancés sur nuages de points 3D, de leur structuration, leur sémantique et les traitements non supervisés. Le travail présentera, entre autres, un modèle interopérable pour la gestion des nuages de points volumineux tout en intégrant la sémantique.

Compte tenu de la pandémie de la COVID-19, cette 8e édition se déroulera entièrement en ligne. À l’image des éditions précédentes, l’événement proposera une variété d’activités ayant pour but de démystifier les SIG et applications géospatiales.